FANDOM


La droite est une famille politique.

Droite en France Modifier

Elles sont constitutionnelles, donc elles acceptent les institutions et sont prêtent à exercer le pouvoir dans le régime parlementaire. Au début du XXème siècle, elles n’ont pas de parti mais prennent conscience de l’importance du vote et vont donc se doter de partis. Elles prennent conscience de la modernité politique. Elles acceptent le républicanisme, il n’y a plus de monarchistes ou de bonapartistes. Il y a :

  • La droite conservatrice : avec les catholiques qui ont une structure qui est l’Action libérale populaire (ALP), ce qui constitue une nouveauté car les catholiques étaient auparavant monarchistes, défendaient l’Eglise catholique, la famille et le social. Il y a également les progressistes qui sont membres de la Fédération républicaine créée e 1903, composée de républicains laïques, qui se développe dans les années 1920 et se dote d’un président, Louis Marin.
  • La droite modérée : elle rassemble des hommes politiques qui ont commencé sous la IIIe République plutôt à gauche, mais les évolutions économiques et sociales les ont rejeté vers la droite vers les années 1880. Ils sont neutres face à l’Eglise. On y trouve Raymond Poincaré, Aristide Briand, Georges Clemenceau. Ils sont dans l’Alliance démocratique. Ils jugent dangereuse la révolution sociale. Elle est composée de figures ministrables, qui participent aux gouvernements dans l’entre-deux-guerres.

Après la Seconde Guerre mondiale, la droite ne participe pas ou peu à la vie politique française. Le terme lui-même n'est pas employé car il renvoie aux antirépublicains de la IIIe République, aux catholiques antilibéraux, aux ligues des années 1930, au régime de Vichy. Tandis que le général de Gaulle et Georges Pompidou se veulent à la tête d'un rassemblement des Français, nonobstant les distinctions de droite et de gauche, Valéry Giscard d’Estaing se veut au "centre". A ce moment-là, le terme de "droite" fait référence à Jean-Louis Tixier-Vignancour et au poujadisme. Ce n'est qu'après 1981, face à une majorité de gauche, que l'opposition menée par Jacques Chirac et son RPR accepte le terme de "droite"[1].

Partis politiques classés à droite Modifier

En France :

A l'étranger :

Autres Modifier

Références Modifier

  1. Michel Winock, L'élection présidentielle en France 1958-2007, Perrin, 2008

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.