FANDOM


Les termes de "droitisation" ou de "révolution conservatrice" sont employés en France dans les années 2010.

C'est le constat qu'aux idées soixante-huitardes succèdent des idées conservatrices au sein de la société. Elle se témoigne par le rejet des idées de gauche sous le mandat du socialiste François Hollande et la montée du Front national parfois au dépend de la droite traditionnelle.

Histoire Modifier

Personnalités Modifier

Analyses Modifier

Selon Éric Zemmour, un des "agents" de cette révolution conservatrice, ce n’est pas à une « droitisation » que nous assistons mais à une sécession à l’égard des élites oligarchiques libérales auxquelles une grande majorité des peuples européens reprochent à la fois l’inféodation aux puissances d’argent et une politique de destruction de leurs cadres culturels de vie traditionnels. Comme l’a bien exprimé le philosophe Vincent Coussedière, le populisme du peuple (qui est souvent très différent de celui des partis dits populistes) est fondamentalement une réaction visant à la conservation de la sociabilité et de la culture populaires lesquelles sont menacées par la politique menée par l’oligarchie libérale mondialisée en même temps que sont menacés les salaires, les emplois et les systèmes de protection sociale sur fond d’insécurité culturelle laquelle est une conséquence de l’immigration[1].

Références Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard