FANDOM


"Islamo-fascisme" est une expression controversée employée contre l'intégrisme de la religion musulmane.

Origines Modifier

L'expression est inventée en 1990 par l'historien Malise Ruthven, spécialiste britannique du fondamentalisme musulman[1].

Elle est popularisée par le président américain George W. Bush (2000-2008), qui répond aux attaques terroristes du 11 septembre 2001 par la guerre contre le terrorisme en Afghanistan et en Irak. L'expression lui a été soufflée par un de ses conseillers, Bernard Lewis, un spécialiste reconnu du monde arabo-turc et proche des néoconservateurs, hostile à l'islam[2].

Emploie en France Modifier

Si la gauche française n'emploie pas le terme, on note l'exception de Noël Mamère, auteur d'une tribune sur Rue89 intitulée "Comment lutter contre l'islamo-fascisme". Il explique ensuite : "La communauté musulmane est aussi diverse que celles des juifs et des chrétiens, et il ne faut pas avoir peur de dire qu'il existe un courant politique très minoritaire au sein de l'Islam qui prône une idéologie fasciste, tout comme il existe des intégristes chez les chrétiens et les juifs"[3].

Dans la lutte contre le terrorisme islamiste, il appelle à lutter contre l'"islamo-fascisme". Roland Dumas suppose qu'il est soumit à une influence juive à travers sa femme, le PS évoque le naufrage de la vieillesse" pour Dumas. L'ancien ministre ajoute qu'il s'agit d'un "slogan pour faire de l'audimat" et que "le fascisme, c'est autre chose. Il ne faut pas exagérer. J'appelle les gens à la raison"[4][5].

Références Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard