FANDOM


Carter.JPG
Jimmy Carter
Informations biographiques
Naissance

James Earl Carter Jr.
1er octobre 1924
Plains, Géorgie (États-Unis)

Décès

-

Nationalité

Américaine

Parti politique

Parti démocrate

Conjoint(e)

Rosalynn Smith

Enfants

John William
James Earl III
Jeffrey Donnel
Amy Lynn

Diplôme

Académie navale d'Annapolis
Georgia Southwestern State University
Georgia Tech

Profession

Dirigeant d'exploitation agricole

Religion

Baptisme

Résidence

Plains, Géorgie (Etat-Unis)


Jimmy Carter (1er octobre 1924 - ...) est un homme d’État américain. Il est le 39e président des États-Unis du 20 janvier 1977 au 20 janvier 1981.

Il est gouverneur de la Géorgie entre 1971 et 1975.

En mai 2015, il effectue plusieurs voyages à l'étranger : Russie, Israël, Palestine et Guyane, mais interrompt ce dernier voyage pour raison de santé. En août, une opération destinée à lui retirer une tumeur au fois révèle que le nanogénaire est atteint d'un cancer dans cette partie du corps qui se propage. Il subira les traitements nécessaires à l'hôpital Emory Universty d'Atlanta[1].

Citations Modifier

"C'était un des Américains les plus corrects, honnêtes et patriotes que j'aie jamais rencontrés. Il avait un grand courage personnel (...] Mais il n'avait jamais eu à aller jusqu'au bout de ses convictions ni à se battre pour les défendre quand elles étaient désespérément démodée, comme Ronald Reagan et moi avions eu à le faire. Cela voulait dire qu'il pas désormais beaucoup de son temps à chercher des réponses aux problèmes [...] Département d'Etat publie des communiqués contre elle et sa politique, surtout à propos de l'Europe. ."

- Margaret Thatcher, Mémoires, t.1 : 10 Downing Street, 1992 (p.648).

"Il était impossible de ne pas aimer Jimmy Carter. C'était un chrétien fervent, dont la sincérité était aveuglante. Il avait de remarquables capacités intellectuelles et, chose rare dans le monde politique, de solides connaissances scientifiques. Mais c'est au scandale de Wagergate qu'il devait son ascension à la présidence plutôt qu'à la justesse de ses vues sur le monde contemporain. [...] Comme il n'était guère à l'aise dans le domaine économique, il était enclin, chaque fois que surgissait un problème, à recourir à l'interventionnisme au coup par coup le plus futile (...] Il n'avait aucune vision globale de l'avenir de l'Amérique, si bien que, face à l’adversité, il en était réduit à prêcher l'austère doctrine de la croissance limitée, si étrangère à la mentalité de ses concitoyens. Par delà ses faiblesses, il était en quelque sorte personnellement peu adapté à la présidence, angoissé par les grandes décisions et trop soucieux des détails. Enfin, il a contredit le précepte de Napoléon selon lequel les généraux doivent être chanceux. Sa présidence a été minée par la malchance, de l'OPEP à l’Afghanistan. Elle aura eu néanmoins le mérite de démontrer que pour diriger une grande nation, l'honnêteté et l'assiduité ne suffisent pas. Ceci dit, je dois ajouter que j'aimais beaucoup Jimmy Carter. Il a été un bon ami personnel et celui de mon pays. Et s'il était venu au pouvoir dans d'autres circonstances que la guerre froide finissante, ses compétences auraient sans doute été mieux employées."

- Margaret Thatcher, Mémoires, t.1 : 10 Downing Street, 1992 (p.70-73).

Références Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard