FANDOM


Rama Yade
Rama Yade
Informations biographiques
Naissance

Mame Ramatoulaye Yade
13 décembre 1976
Dakar (Sénégal)

Décès

-

Nationalité

Française

Parti politique

UMP (2005-2011)
Parti radical (2011-2015)
UDI (2012-2015)

Conjoint(e)

Joseph Zimet (2005-...)

Enfants

Jeanne

Diplôme

IEP de Paris

Profession

Administrateur civique

Religion

Islam

Résidence

Colombes (Paris)


Rama Yade(13 décembre 1976 - ...) est une femme politique française.

Elle est secrétaire d'État aux droits de l'Homme puis aux Sports de Nicolas Sarkozy de 2007 à 2010. Les sondages démontrent qu'elle est une des personnalités les plus populaires auprès des Français. Quand le dictateur libyen Mouammar Kadhafi est accueillit en grande pompe à Paris en 2007, elle se fait remarquer en déclarant "La France n'est pas un paillasson sur lequel un dirigeant peut venir s'essuyer les pieds du sang de ses forfaits", lui valant ensuite une convocation par le président Sarkozy[1][2].

Elle se présente aux élections internes de 2014 pour prendre la tête du Parti radical qu'elle a rejoint en avril 2011 mais elle est battue en juin par le maire de Nancy Laurent Hénart. Elle porte plainte pour faire annuler l'élection d'un adversaire qu'elle accuse de fraude, ce qui crée un malaise dans un parti peu allègre pour les crises, mais elle est déboutée en mai 2015 et fait appel[3].

Après n'avoir pu obtenir une place sur les listes des élections européennes de 2014, elle échoue à remporter l'investiture de tête-de-liste de l'UDI en Île-de-France face à Chantal Jouanno pour les élections régionales de décembre 2015 et ne figure pas sur la liste LR-UDI conduite par Valérie Pécresse. Perdant donc son dernier mandat de conseillère régionale à 39 ans en fin d'année, elle est également exclue du Parti radical le 30 octobre, et donc par extension de l'UDI dont le PR est membre, à cause de déclarations ayant pu nuire à l'image du PR. Elle espère prendre la tête de TF1 mais c'est un proche du PDG sortant, Gilles Pélisson, qui prend les rênes de la chaîne en 2016[4].

Elle annonce sa candidature présidentielle pour 2017 le 21 avril 2016 sur le plateau sur journal télévisé de TF1, expliquant ne pas se soumettre au système des primaires des Républicains, et lance comme slogan "La France qui ose"[5].

Références Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard