FANDOM


Rivarol est un journal hebdomadaire d'extrême-droite français fondé en 1951.

Il paraît sans interruption depuis sa création chaque semaine et vendu en kiosque, pour un lectorat évalué par le politologue Jean-Yves Camus à trois milles personnes, surtout des abonnés. Ses moyens sont cependant précaires, pour une équipe réduite[1].

Jean-Marie Le Pen y a donné deux entrevues controversées. La première, en janvier 2005, il y déclare que l'occupation nazie en France n'a pas été "particulièrement inhumaine" en dépit de "bavures", ce qui lui vaut d'être condamné à verser une amende. La deuxième, en avril 2015, provoque une crise au Front national. Outre sa défense réitérée de Philippe Pétain et de ses propos sur la Shoah, il exprime sa crainte des Chinois et de la disparition du "monde "blanc", critique la "communauté" homosexuelle au FN et la ligne "nuisible" du parti depuis l'arrivée de Florian Philippot, mais fustige aussi l'immigration récente qui "dirige le pays à tous les étages". Des sanctions sont évoquées contre lui, et Marine Le Pen qualifie Rivarol d'"ignoble torchon", rappelant qu'elle l'a fait condamner plusieurs fois[2].

Références Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard