FANDOM


Sergueï Lavrov
Sergueï Lavrov
Informations biographiques
Naissance

Sergueï Viktorovich Lavrov
21 mars 1950
Moscou (URSS)

Décès

-

Nationalité

Soviétique (1950-1990)
Russe (1990-...)

Parti politique

Russie unie

Conjoint(e)

Maria Lavrova

Enfants

Ekaterina

Diplôme

Institut d'État des relations internationales

Profession

Diplomate

Religion

Orthodoxie

Résidence


Sergueï Lavrov (21 mars 1950 - ...) est un homme politique soviétique puis russe.

Il est diplomate soviétique puis ambassadeur de Russie aux Nations unies de 1994 à 2004. Nommé ministre des Affaires étrangères russe en 2004, il occupe ce poste sous les deux présidences de Vladimir Poutine et sous celle de Dmitri Medvedev. Parlant son russe natal, il parle aussi l'anglais, le français et le Cinghalais.

Biographie Modifier

Famille, jeunesse et études Modifier

Sergueï Lavrov naît à Moscou le 21 mars 1950. Son père est un Arménien de Tbilisi, et sa mère une Russe de Géorgie qui travaille au ministère soviétique du commerce extérieur. Il ressort diplômé du système scolaire avec une médaille d'argent. Aimant la chimie, il prévoit d'entrer soit à l'université nationale de la Recherche nucléaire soit à l'Institut de physique et de technologie de Moscou, mais c'est finalement à Institut d'État des relations internationales de Moscou qu'il fait ses classes, et dont il ressort diplômé en 1972. Il y a étudié le Cinghalais, alors la seule langue officielle du Sri Lanka, ainsi que le Dhavehi, langue officielle des Maldives. Il apprend aussi l'anglais et le français, bien qu'il peine dans cette deuxième langue. C'est dans sa troisième année à l'université qu'il se marie.

Carrière de diplomate Modifier

Chef de la diplomatie russe Modifier

En 2012, il fait partie, avec Mikhail Fradkov, d'une délégation russe qui voyage en Syrie pour affirmer le soutien de la Russie au régime de Bachar el-Assad. Il reçoit un accueil chaleureux par des milliers de partisans d'Assad, portant des drapeaux russes pour saluer le veto de la Russie contre la résolution des Nations unies qui voulait imposer des sanctions au régime syrien[1].

Fabius Lavrov

C'est aussi lui le chef de la diplomatie russe lors de la crise ukrainienne de 2013-2014. Il nie que la Russie arme les séparatistes pro-russes, lesquels veulent "défendre leur culture, leurs traditions, célébrer leurs vacances plutôt que les anniversaires de Roman Choukhevytch et de Stepan Bandera"[2]. Le 30 mars 2014, le gouvernement de Kiev, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Andri Dechtchytsia, accuse les proposition de Sergueï Lavrov de vouloir "la capitulation complète de l'Ukraine, son démembrement, et la destruction de l'État ukrainien", en citant ses propositions de créer une fédération en Ukraine, d'instituer une deuxième langue officielle et d'avoir recours aux référendums[3]. Il se dit aussi agacé par le report de la vente des navires Mistral par la France à la Russie.

Vie privée Modifier

  • Sa fille, Ekaterina, est diplômée de l'université Columbia, et habite à New York jusqu'en 2014, date à laquelle il lui est demandé de rentrer à Moscou[4].
  • Il aime le sport et la cigarette. Il pratique le football en amateur, mais aime le regarder à la télévision et soutient ardemment le club Spartak de Moscou[5].

Références Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard